Les 4 types de réactions humaines

Livre, Vieux, Nuages, Arbre, Oiseaux

NOUVEAU SITE WEB : http://dojodusavoir.fr/

Nous avons tous connu des situations délicates dans nos vies, des moments où nous nous sommes sentis plus ou moins inconfortables et dans lesquels nous avons réagi avec les moyens que nous possédions sur le moment.

Malgré les différences qu’il existe entre les situations, mais aussi entre les êtres humains, je décèle en fait seulement 4 types de réactions humaines.
Je rappelle bien entendu que cet avis est personnel, et qu’il découle des événements que j’ai pu étudier au cours de ma vie. Il m’est donc nécessaire d’insister sur cette subjectivité
comme mon blog ne se porte pas sur des faits scientifiques relatés mais bien par mes propres recherches. Je suis donc ouvert à tout commentaire venant appuyer, contredire ou compléter mes études.

L’agressivité:

Elle se constate lorsque l’individu réagit avec force et autorité. Celui-ci se met en position de domination/combativité par rapport à son interlocuteur. Il exprime ses propres émotions et/ou son avis avec force et conviction. C’est une forme d’effacement de l’autre.

Exemples : Tout ce qui est de l’ordre des cris, de l’ironie, de la dérision, de la moquerie, du jugement négatif, des actes de brusquerie ou de grossièreté.

L’inhibition:

Elle se constate lorsque l’individu n’ose pas, ou ne peut pas réagir. Celui-ci se met en position de docilité/soumission par rapport à son interlocuteur. Il évite d’exprimer ses propres émotions et/ou son avis et parfois abdique. C’est une forme d’effacement de soi.

Exemples : Tout ce qui est de l’ordre du silence, du renfermement, des larmes et émotions contenues, de l’acceptation au détriment de soi.

La manipulation:

Elle se constate lorsque l’individu réagit avec ruse et perfidie. Celui-ci se met en position d’influence et de culpabilisation, par rapport à son interlocuteur. Il tente de contrôler les émotions et/ou de le faire changer d’avis. C’est une forme de domination de l’autre.

Exemples : Tout ce qui peut soumettre l’autre par des actes de persuasion retorse, de beaux discours intéressés, parfois de la violence verbale ou des tentatives de faire peur ou de menacer émotionnellement, physiquement ou intellectuellement l’autre.

L’affirmation de soi:

Elle se constate lorsque l’individu réagit avec bienveillance pour soi et pour l’autre. Elle implique le respect et l’égalité, entre les deux interlocuteurs. Chacun peut exprimer parler librement ses émotions et exprimer son point de vue. C’est une forme de respect mutuel.

Exemples : Tout ce qui permet à chacun d’énoncer son avis, de parler de ses émotions, sans violence, dans un climat de respect des différences mutuelles, en vue de trouver une solution dans laquelle tous deux auront le sentiment d’avoir été respecté et entendu. C’est accepter qu’il existe autant de points de vue que de personnes impliquées.

Conséquences de ces 4 types de réactions :

L’agressivité permet d’obtenir des résultats, plus ou moins bons, mais à très court terme. L’inhibition ne donne que peu ou pas de résultats. La manipulation entraîne des résultats, plus ou moins bons, à court/moyen terme, selon l’interlocuteur. Ces trois modes, ne sont avec du recul, pas judicieux, pour soi, pour l’autre ou pour les deux. Seule l’affirmation de soi permet d’obtenir des résultats respectueux, de l’un, comme de l’autre, sur le long terme, en vue de construire des relations de qualités, tant dans son entourage professionnel que privé.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus